DIVERS

Summer Holidays : PAL d’été et trêve estivale

3 août 2017
booksnjoy - pal ete - summer holidays

Après 4 mois très intenses, depuis l’ouverture du blog, et 38 chroniques publiées, je vous annonce que Books’nJoy entame dès  demain une courte trêve estivale, et ce jusqu’à la fin du mois d’août. Je pars pour l’Asie, je n’aurai donc pas l’occasion de rédiger des chroniques de façon régulière. MAIS ce n’est pas pour autant que je pars sans livres, puisque je vais profiter de ce voyage pour entamer la lecture d’ouvrages qui ont fait l’objet d’une sélection impitoyable 😉 :

  • Les garçons de l’été signé Rebecca Lighieri. Décrit comme un « page-turner littéraire » par Olivia de Lamberterie, qui officie notamment dans la rubrique Mots de l’émission Telematin sur France 2. L’auteure fait voler en éclats le modèle parfait de la famille bourgeoise. Deux frères, issus d’une famille Biarrote, incarne à eux deux, le talent, la jeunesse et la beauté. Surfers émérites, l’aîné décide de prendre une année sabbatique et de partir pour la Réunion afin d’y pratiquer son sport favori. Le drame rattrape cette famille, lorsque qu’un de ces demi-dieux se fait arracher la jambe par un requin. Roman noir, Les garçons de l’été promet une lecture sous haute tension.
  • Fairy Tale, premier ouvrage d’Hélène Zimmer, qui a reçu le Prix Marie Claire du roman féminin 2017. De prime abord, Fairy Tale n’est vraiment mon type de littérature. Je m’explique, Hélène Zimmer nous fait entrer dans l’intimité d’un couple de Français moyens rongés par le quotidien et ses obligations. Elle réalise un portrait de femme, âpre et rude. La langue est à l’image de son sujet. Hélène Zimmer cherche à brosser le portrait d’une femme qui tente de se sortir d’un quotidien dans lequel elle s’est elle-même enfermée. En choisissant ce roman, j’avais envie de prendre un risque et de sortir de ma zone de confort. L’autre élément qui justifie ce choix, est le franc parler de l’auteur et son audace.
  • Eldorado de Laurent Gaudé. Auteur que j’avais découvert avec le solaire et fabuleux roman Le soleil des Scorta, lauréat du Prix Goncourt 2004. Vous trouverez ma chronique en ligne de ce roman. Si j’ai choisi Eldorado, c’était pour retrouvez la chaleur de l’écriture de Laurent Gaudé qui m’avait envoutée. J’espère retrouver cette atmosphère solaire présente dans Le soleil des Scorta. Le sujet est difficile, Laurent Gaudé s’attaque à la situation des émigrés clandestins qui tentent de passer en Europe par les côtes italiennes.
  • Un été de Vincent Almendros. Vincent Almendros signe un huis clos sous haute tension, réunissant deux frères et leurs épouses qui décident de partir ensemble sur un voilier. Le hic, c’est que l’une des épouses d’un des frères, n’est autre que l’ex de l’autre frère. Court roman de 95 pages, j’espère que ce thriller amoureux tiendra ses promesses.
  • Article 353 du Code pénal signé Tanguy Viel. Lauréat du Grand Prix RTL-Lire 2017, ce huis clos a beaucoup fait parler de lui, j’étais donc impatiente de le découvrir. Martial Kermeur est arrêté par la police après avoir jeté à la mer Antoine Lazenec, un promoteur immobilier véreux. Cet ouvrage de Tanguy Viel prend la forme du témoignage de cet homme amené à comparaître devant la justice pour son crime. Il va alors expliquer ce qui l’a poussé à une telle extrémité. On découvre ainsi les dessous d’une fraude immobilière, qui a conduit Martial Kermeur a investir toute sa prime de licenciement dans l’achat d’un bel appartement. Appartement qui n’aurait jamais vu le jour.

Côté polars, je me lancerai dans la lecture de deux auteurs, que je n’avais encore jamais eu l’occasion de lire. Je vous laisse la surprise 🙂

À mon retour, je publierai toutes les chroniques des livres lus au cours de ces vacances et je m’attellerai à la lecture des ouvrages qui vont marquer la rentrée littéraire !

Je vous souhaite de très bonnes vacances à tous, on se retrouve en septembre  😎

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply