ROMANS

L’invitation, Elizabeth Day : une amitié empoisonnée

30 mai 2018
L'invitation, Elizabeth Day : une amitié empoisonnée

Sur le papier L’invitation d’Elizabeth Day s’avérait prometteur. Du glamour, du scandale, un zeste de politique et surtout une relation d’amitié ambigüe, source  d’une violence contenue prête à exploser… La réalité est toute autre. Puisque ce roman m’est littéralement tombé des mains. Elizabeth Day décrit une société caricaturale, les situations manquent cruellement de vraisemblance et les personnages de matière. Ce qui a pour effet de rendre le roman creux, voire inconsistant. L’intrigue est maladroite. Le tout attendu. À défaut de s’attacher à décortiquer la psyché des personnages, essence même du roman, censée lui donner tout son cachet, l’auteure s’attarde sur des détails insignifiants qui n’apportent rien au roman. La tension qu’Elizabeth Day tente d’insuffler tombe à plat. L’invitation tient plus de l’épisode de Gossip Girl mal calibré, que du thriller psychologique glaçant. Dès le début, l’épilogue nous est donné. La narration est inversée. Ne reste plus qu’à remonter le fil des événements pour lever le voile sur ce qu’il s’est véritablement passé à cette soirée, où tout semble avoir basculé. Ce sont les quarante ans de Ben. Tout le gratin de la haute société anglaise est convié à la soirée, que le couple formé par le beau Ben et sa délicieuse épouse ont organisé pour marquer l’événement. Martin, son meilleur ami, est invité. Leur amitié remonte aux années de lycée. Martin, sur qui Ben exerce une fascination dérangeante, avait alors écopé du surnom peu flatteur de PO, diminutif de « petite ombre ». Ce qui en dit long sur la nature de leur relation. À mesure que les faits nous sont rapportés, l’on comprend que celle-ci est totalement déséquilibrée. Martin semble vivre par procuration. N’être qu’une pâle copie de son ami. D’amitié, il s’agit en réalité d’une relation de dépendance, matinée de sentiments amoureux non assumés. Les rancœurs contenues pendant des années se cristalliseront pour finir par exploser. À l’issue de cette soirée, la femme de Ben se retrouve dans le coma, tandis que l’épouse de Martin est internée. Que s’est-il réellement passé ?

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply