ROMANS

Les papillons noirs, Caroline Gutmann : se plonger dans sa généalogie pour conjurer la maladie (Lecture d’été #5)

12 août 2018
booksnjoy-Les papillons noirs, Caroline Gutmann : se plonger dans sa généalogie pour conjurer la maladie Lecture d'été-télématin - France 2 - Olivia de Lamberterie

Récit autobiographique, Les papillons noirs est à la fois une enquête familiale et un pied de nez fait à la maladie en refusant de lui laisser gagner la partie. Dénué de pathos et au contraire habité par une vitalité étonnante, ce roman retrace la vie d’une famille hors norme. Alors qu’on lui détecte un méningiome impliquant une hospitalisation et une opération délicate, Caroline Gutmann refuse d’adhérer à la vision culpabilisatrice de la maladie, corollaire de la peur qu’elle suscite. Au contraire, le laps de temps séparant son diagnostic de l’opération devient l’occasion pour l’auteure de se saisir de son passé. Outils pour mener à bien son investigation, les carnets que lui a laissés un père méconnu aujourd’hui disparu. À travers ces cahiers, Caroline renoue avec ce dernier. Si de son vivant une distance les séparait, elle s’amenuise, leur octroyant une certaine proximité dont elle avait été jusqu’alors privée. Cette façon qu’à Caroline Gutmann de se pencher sur la généalogie de sa famille lui permet de s’émanciper de sa condition de malade et de renouer avec ses origines. Notamment ce cousin éloigné qui attise sa curiosité et sur lequel elle concentre toute son énergie. Charles Histin est issu d’une lignée d’exception où les hommes semblent destinés aux plus hautes fonctions rehaussées des plus illustres distinctions. Médaillé de la Légion d’honneur, titulaire de la croix de guerre 1939-1945 et médaillé de la résistance, Charles Hinstin croulait sous les honneurs, et pourtant il choisit de se donner la mort. Ami de Kessel, c’est à travers les vers de l’écrivain que Caroline Gutmann cherche les indices lui permettant de se plonger dans la psyché de cet homme au destin brisé, ce personnage hautement romanesque et charismatique, capable de dilapider la fortune familiale aux jeux de hasard, de tout quitter pour faire fortune puis de tout perdre. Un homme au tempérament impétueux dont la fougue se reflète dans des yeux aux nuances dorées.

Conclusion

Découvert grâce à la chronique de la géniale Olivia de Lamberterie, qui officie notamment sur France 2 dans l’émission Télématin à la rubrique Mots, Les papillons noirs de Caroline Gutmann a été une agréable surprise. Ponctué de réflexions pertinentes sur le sens de la vie, les choix qui se présentent à nous et la question de la transmission, ce roman s’avère plus profond qu’il n’y paraît. Teinté par la vitalité de son auteure, le texte est empreint d’humour et d’humanité malgré le sujet abordé. Une lecture que je vous conseille 😉

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply